Nombre de visites sur cette page

chiffre jpgchiffre jpgchiffre jpgchiffre jpgchiffre jpgchiffre jpgchiffre jpg

logo 01_20070204_1510_001pc_vue_isere_vercors_soleil_r1.png

Dimanche 24 Avril 2016
Repérage du BRM de 300 kilomètres
Le Tour du Vercors






Voici la carte globale du parcours en deux volets afin de pouvoir la visualiser avec précisions en cliquant sur les deux vignettes...


file 20140330_carte_brm300k_08parcours_seul_0202_resized-r.jpg
file 20140330_carte_brm300k_08parcours_seul_0102_resized-r.jpg


Cette page montre le repérage du brevet de randonneur organisé le Dimanche 24 Avril 2016 au départ de Grenoble. Depuis de nombreuses années, j'ai l'habitude de faire ce tour en début de saison. C'est une occasion de marquer la fin de l'hiver et de retrouver les sensations de grande distance sur un parcours pas trop difficile. Lors du repérage, fait à quelques heures de l'équinoxe, j'ai pu mesurer:

- La grande amplitude thermique entre le lever du jour (-5 degrés à Clelles) et l'après-midi (18 degrés)

- Le vent de face quasiment continu entre Beaurières (km 126) et Crest (km 197)

- La différence entre les paysages printaniers sur le coté Ouest du Vercors (Chabeuil) et les paysages hivernaux sur le coté Ouest (Lalley)



Je suis parti de Grenoble à 4h15, avec quinze minutes de retard sur l'heure du brevet et avec trois degrés. A Vif, il gelait, les voitures étaient givrées... Je me suis réchauffé correctement et avant Monestier de Clermont, il m'était même inconfortable de transpirer sans pouvoir évacuer cette foutue transpiration et de voir par terre l'herbe gelée... Arrêt de 3 minutes avant le col du Fau (-3 degrés) pour enfiler une veste et manger un sablé aux cranberries...

J'ai passé le col du Fau avec les premières lueurs du jour. Il était encore trop tôt pour voir les rayons du soleil. Les successions de descente et de montées m'ont incitées à ne pas aller vite dans les descentes pour ne pas avoir trop froid au torse et sur les bras. Avec une vitesse de 40 km/h en descente et des relances en 52x19 dans le bas des cotes pour me réchauffer, il était temps d'arriver au fameux relais de la Commanderie pour me réchauffer...

fichier 20160319_0749_004d1075_route_relais_commanderie_vue-0.jpg

Quel bel endroit pour prendre un petit déjeuner! Derrière la vitre, il peut faire froid dehors, je m'en moque...

fichier 20160319_0750_003d1075_route_relais_commanderie_petit_dejeuner-0.jpg

Le café double est toujours aussi chaud, les viennoiseries délicieuses, surtout le chausson à la framboise que je vous recommande...

fichier 20160319_0758_d1075_route_relais_commanderie_vue-0.jpg

Mais quand le gros camion Slovène arrive, la température baisse, le froid m'envahit, il est temps de repartir...

fichier 20160319_0804_002d1075_route_relais_commanderie_soleil-0.jpg

Je préfère effectivement me retrouver en tête à tête avec le soleil plutôt que devant un gros camion...


km 66: Deux kilomètres avant le col de la Croix Haute, la route est humide. Il reste encore de la neige sur les bas côtés de la route. J'ai voulu m'arrêter pour prendre en photo l'endroit, mais mes accumulateurs ont été vulnérables à cause du froid. Je les ai mis dans mon cuissard, pour les réchauffer et rentrer avec des photos...

Passage du Col de la Croix Haute dans un paysage quasiment tout blanc. Prudence dans la descente avec les portions de route humides, bien prendre à la perpendiculaire les rails SNCF sans glisser... Heureusement, dans les trente kilomètres qui permettent d'arriver à Aspres, il faut pédaler, ce qui réchauffe!

Arrivé à Aspres sous le soleil et quatre degrés. J'apprends que la D993 en direction de la Baume est fermée, un calibrage de chaussée étant en cours jusqu'au 30/03. Ca devrait donc aller pour la date du brevet. La montée au Col de Cabre s'est faite sous un soleil de plomb. Arrivé au Col de Cabre avec sept degrés...

La descente est longue et sinueuse. La route n'est pas partout en bon état et parfois humide. Après Beaurières, il n'est plus question de neige, ni de froid...

fichier 20160319_1121_001d93_route-0.jpg

Mais c'est avec le vent qu'il faut composer... Sans pédaler, ma vitesse passe à 15km/h...

fichier 20160319_1258_002d93_route_die_alternat_circulation-0.jpg

Arrivé à Die (km 160). En sortie de ville, travaux sur la D93 sur le réseau d'eau potable jusqu'au 1er Juillet. Merci de respecter les deux alternats de circulation...


Après Vercheny, prudence! Des plots ont été installés au milieu de la route pour que deux véhicules motorisés ne puissent pas se doubler. Vue la largeur de la route à cet endroit, il y a deux solutions:

- Soit vous roulez à droite mais vous allez être dépassés par un véhicule qui risque de vous frôler car il n'a pas la place pour se déporter sur la gauche...

- Soit vous roulez dans le premier tiers droit de la route pour marquer que le dépassement ici n'est pas possible et en essayant de faire fi du vent de face...

Je vous laisse trouver la solution qui convient le mieux à votre sécurité. J'ai personnellement suivi la seconde solution qui s'est soldée par des coups de klaxons et une insulte à la fin de ce passage long d'une centaine de mètres...

fichier 20160319_1351_d93_route_pont_espenel_the-0.jpg

Pendant ce long brevet, prenez le temps de vous hydrater! Au kilomètre 180, j'ai trouvé un thé au miel encore bien chaud malgré les basses températures de ce matin...

fichier 20160319_1423_001d93_route_avant_crest_188km-0.jpg

Au kilomètre 188, prendre ici à droite en suivant la D93 et non pas Crest! Vous économiserez 4 bons kilomètres en restant sur la rive droite de la Drôme...


J'avoue ensuite avoir oublié que je repérais le brevet! Le vent m'a fait penser à... autre chose... À Chabeuil, c'était l'enfer avec la fête forraine. Ensuite, j'ai été pris dans une course cycliste avec des jeunes poussins tous habillés en maillots courts.... Une voiture d'assistance m'a dit de les suivre, mais à 23km/h, c'était suffisant pour moi...

Entre Saint Nazaire en Royans (km 248) et Rovon (km 274), prudence car vous circulerez sur la D1532 lors des retours de week end et des vacances de Pâques...

fichier 20160319_1840_003d1532_route_rovon_prendre_gauche-0.jpg

Repérage visuel! Environ 25km après Saint Nazaire en Royans, ou 6km après Cognin les Gorges, repérez cet endroit en travaux, au niveau de Rovon, pour prendre à gauche, la route du Biot...

fichier 20160319_1844_001pc_route_debut_pc-0.jpg

Vous arriverez au bout de la Voie Verte et il vous restera 34 kilomètres à faire pour rejoindre l'arrivée...






Vous avez un délai de vingt heures pour faire ce brevet... À la fin du mois d'avril, les journées seront plus longues et j'espère que vous apprécierez ce brevet... Merci de vos participations, vous êtes les bienvenu(e)s...



fichier go_toppage.png

    N'oublions pas nos amis...

logo Eric Vincent

À la mémoire d'Éric Vincent: En tant que participant à ce brevet et ami du Cyclo Club de Gap, je me permets de vous informer du terrible accident qui est survenu samedi 04 Juin 2011 au soir et qui a couté la vie à Éric Vincent, engagé comme nous tous sur ce brevet et renversé par un chauffard ivre. Lire:
Lundi 06 Juin 2011: Article de La Provence et celui du Dauphiné Libéré.
Mardi 07 Juin 2011: Article de La Provence et celui du Dauphiné Libéré.
Mercredi 08 Juin 2011: Article du Dauphiné Libéré.
Jeudi 09 Juin 2011: Article de La Provence, celui du Dauphiné Libéré et ce flash.
Vendredi 10 Juin 2011: Les obsèques d'Éric ont été célébrés à Gap avec beaucoup d'émotions.
Éric avait 47 ans, marié, trois enfants et habitué des BRM de Gap. Le matin, j'ai remarqué sa veste réfléchissante rouge, très visible et qui dénote des habituelles vestes jaunes. J'ai pris la photo ci-contre alors que nous roulions ensemble avant Sauzet avant de poursuivre notre brevet à notre rythme... J'assure la famille de mon soutien moral...


logo Cyril Thimonnier

À la mémoire de Cyril Thimonnier: J'ai appris, pendant le BRM de 600k de Chartres (28), le terrible accident qui a couté la vie à Cyril Thimonnier. Cyril tentait le dernier Brevet qualificatif pour PBP 2011 quand il a été heurté par l'arrière en pleine ligne droite par un automobiliste qui a pris la fuite. L'accident s'est passé juste avant Puiseaux (lieu de contrôle). Lire:
Lundi 13 Juin 2011: Article du Parisien.

La photo ci-contre montre Cyril Thimonnier sur le chemin du retour de PBP 2007 au contrôle de Villaines La Juhel (Crédit photo: Denis Transon). Cyril avait 39 ans et il était père de deux jeunes enfants. J'assure cette nouvelle famille de mon soutien moral...

 

Avertissement

 

Les personnes photographiées sur cette page, acceptent tacitement de figurer sur les pages de mon site internet. Je m'engage à vérifier que les clichés et les annotations ne concernent que le cyclotourisme à l'exclusion de tout autre commentaire. Cependant, pour préserver les libertés individuelles de chacun, chaque personne bénéficie d'un droit de retrait dont elle peut faire usage, n'importe quand, en suivant ce lien