Nombre de visites sur cette page

chiffre jpgchiffre jpgchiffre jpgchiffre jpgchiffre jpgchiffre jpgchiffre jpg

logo 28_20131028_1629_002vcm_pano06_r0.png

Escapade Gapençaise
depuis Grenoble



BRM de Grenoble de 600k (06 Mai 2017):
Bravo à tous les participants, vous avez passé deux cols sur le parcours!
(Col de la Batterie et Col de Pichillon), Homologations en cours...

brm 200k grenoble

BRM 200k de Grenoble (28/05/2017)
ou BRM 1200k en Russie,
choississez votre destination

volgograd 1200k


Pour beaucoup, LA route de Grenoble à Gap, c’est la D1085, dite route Napoléon, passant par La Mure et Corps, un axe routier au trafic important, un relief sévère, finalement peu attrayant à la pratique du cyclotourisme...
Pour nous, en cette fin septembre, il en sera autrement. Nous décrivons ici une boucle faite sur 2 jours autour de Gap: Un parcours différent à l’aller et au retour et en contournant Gap par le sud, dans un rayon d’une quinzaine de kilomètres.

fichier 20080920_0000_carte01-0.jpg

Au programme sur 2 jours : Triève, Vallée du Buech, la montagne de Ceuse, Lac de Serre-Ponçon, Vallée de l'Avance, Champsaur et Dévoluy. Pour voir la carte plus détaillée, cliquez sur ce lien...





Première journée: De Grenoble (38) à Espinasses (05)

fichier 20080920_0605_pc_route_nicole_chabirand_isabelle_jean-claude_chabirand-0.jpg

Pour partir de Grenoble, nous avons profité du passage d'ami(e)s diagonalistes angevins...

fichier 20080920_0651_001d1075_route_varces_jean-claude_chabirand_nicole_chabirand_isabelle-0.jpg

...que nous avons accompagnés dans le Col du Fau et dans le Col de la Croix Haute...

fichier 20080920_1122_d1075_route_col_de_la_croix_haute_nicole_chabirand_jean-claude_chabirand-0.jpg

Image souvenir où le passage du col marque un changement radical de temps. Au Nord, dans le Triève, le temps est bouché. Au Sud, la vallée du Buech nous montre un soleil généreux...

fichier 20080920_1247_003d994b_route_vue_vallee_buech-0.jpg

En bas de la Croix-Haute, à Saint-Julien en Beauchêne, nous quittons gore-tex et jambières. Retour de la tenue estivale et de la crème solaire! La plaine du Trièves a laissé la place à la vallée encaissée du Buech.

fichier 20080920_1254_001d994b_route-0.jpg

On se laisse glisser sur ce faux plat descendant, réchauffés par le soleil. 4 kilomètres après la Faurie, nous bifurquons à gauche, direction Veynes par le col des Eygaux (F-05-0914). 114 mètres d'élévation sur 3 kilomètres.

fichier 20080920_1413_002d49_route-0.jpg

Veynes, 13h00. Il est temps de déjeuner... Une brasserie fera l’affaire. On repart 50 minutes plus tard. Il fait toujours aussi beau.
Par la D48, une petite route, nous allons au col de la Bachassette (F-05-0940). 110 mètres d'élévation sur 5 kilomètres. La géologie de l’endroit est étonnante. La roche est sombre et se désagrège en gravier. Tout semble fragile, prêt à se disloquer, prêt à glisser...

fichier 20080920_1416_001d49_route-0.jpg

La roche est progressivement rongée.

fichier 20080920_1427_002d149_route_isabelle_culture_fruits_pommes_poires_cerises-0.jpg

La descente dans ce paysage lunaire nous mène à Saint Auban d'Oze.
Pommiers, poiriers, cerisiers bordent la route qui mène au village. Sur la photo, on devine le village au fond à droite. Nous bifurquerons à gauche à l’entrée du bourg, direction Châteauneuf d’Oze.

fichier 20080920_1439_004d149_route_moutons_montagnards-0.jpg

Pour cela, il nous faudra passer le col des Verniers (F-05-1042b). 110 mètres d'élévation pour 2 kilomètres de montée.
Dans cette montée, nous aurons droit au spectacle des moutons alpinistes... A moins que ce ne soit des dahus? La glissade semble inévitable dans cette pente à la roche effritée.

fichier 20080920_1441_004d149_route_col_des_verniers_km02_1053m_elev_47m-0.jpg

Et nous voilà au col des Verniers.

fichier 20080920_1450_005d20_route_panneau-0.jpg

2 kilomètres plus bas, au carrefour avec la D20, nous avons le choix à gauche de revenir à Veynes ou à droite d’aller vers Barcillonnette.

fichier 20080920_1509_006d20_route-0.jpg

Nous prendrons donc à droite. Au menu, le col d'Espréaux (F-05-1160a). 234 mètres d'élévation sur 6 kilomètres. Nous sommes tranquilles sur cette petite route.

fichier 20080920_1523_004d20_route-0.jpg

Au col, le panorama est contrasté. Sur notre gauche, un paysage très rocailleux. Sur notre droite, la végétation vient cacher la caillasse. Des deux côtés, la roche s’effrite et la montagne est comme nervurée.

fichier 20080920_1551_002d20_route_barcillonette_eglise-0.jpg

Dans la descente, nous arrivons à Barcillonnette, un des villages de l’Itinéraire des Villages perchés.

fichier 20080920_1632_002d19_route_vue_vallee_durance-0.jpg

Nous bifurquons à gauche vers Lardier et Valença, toujours sur l’Itinéraire des Villages perchés. A la sortie du village, en direction de Fouillouse, ça grimpe! Au premier plan sur la photo, la route que l’on vient de prendre. En arrière plan, la vallée de la Durance.

fichier 20080920_1649_002d19_route_col_de_foureyssasse_km03_1066m_elev_62m-0.jpg

Cette grimpette nous amène au col de Foureyssasse (F-05-1042a) où nous venons de nous faire sportivement doubler par une dame... Dernier col de la première journée.

fichier 20080920_1744_003d900b_route-0.jpg

Par la D119 puis la D19, assez sinueuse, nous descendons sur Tallard. Nous sommes alors à 15km environ au sud de Gap. Pour rejoindre Les Celliers (juste après Espinasses) où nous sommes attendus, nous prenons la D900B. Cette grande route, appelée Routes des fruits et des vins, remonte la Durance et va vers Barcelonnette. Elle peut vite devenir pénible avec la circulation. La D56, de l’autre côté de la Durance est surement plus touristique. A essayer une autre fois...

fichier 20080920_2041_d900b_route_espinasses_hotel_de_la_poste_carte-0.jpg

Accueil chaleureux et repas simple mais délicieux à l’Hôtel Restaurant de la Poste à Espinasses au hameau des Celliers...

fichier 20080920_ciclosport_altitude_details-0.jpg

La journée en chiffres: 161 kilomètres, 2341 mètres d'élévation...





Seconde journée: D'Espinasses (05) à Grenoble (38)

fichier 20080921_0852_001d3_route-0.jpg

8h35, on repart. De suite, nous quittons la D900b pour la D3, petite route qui s’élève au dessus du barrage de Serre-Ponçon. Le soleil se lève...

fichier 20080921_0903_003d3_route_vue_usine_edf-0.jpg

Nous n’avons fait que 5 kilomètres quand nous nous arrêtons au belvédère aménagé par EDF. Sur la gauche de la photo, au pied des 4 pylônes, nous voyons la route par laquelle nous sommes arrivés. En contrebas, un bout du lac de Serre-Ponçon; le 2ème plus grand lac artificiel d’Europe et le plus grand barrage en terre en Europe. Sur l’autre versant, au dessus des pylônes, là où on devine un tunnel, se trouve la D900 qui mène à Barcelonnette.

fichier 20080921_0911_001d3_route-0.jpg

Une courte descente s’en suit avant de remonter à nouveau. Les roches en face de nous sont de toutes les couleurs. Il nous manque des connaissances en géologie pour traduire ce que nous voyons...

fichier 20080921_0932_002d3_route_vue_barrage_vers_n94_gap_embrun-0.jpg

Après le passage d’un tunnel, la route à flanc de coteau nous offre plusieurs vues sur le lac de Serre-Ponçon. Ici, on devine au fond le pont des Savines (N94 entre Gap et Guillestre).

fichier 20080921_0941_001d3_route_col_lebraut_velos_panneau-0.jpg

Encore un petit effort et nous voilà au col Lebraut (F-05-1110), soit 494 mètres d’élévation sur 10,5 kilomètres depuis Espinasses.

fichier 20080921_1022_n94_route_isabelle-0.jpg

A nous la descente jusqu’à Chorges! De nouveau dans une vallée, celle de l’Avance, nous prenons une grande route: la N94 en direction de Gap sur environ 5 kilomètres...

fichier 20080921_1045_002d14_route_la_batie_neuve_panneau-0.jpg

Nous n’irons pas à Gap. Nous bifurquons à droite avant, à La Bâtie-Neuve. Nous faisons une pause. Le village est calme ce dimanche matin. Nous repartons sur la D14, en direction du col de Manse (même longitude que le col Bayard).

fichier 20080921_1107_001d14_route_isabelle-0.jpg

Pas de doute, nous sommes bien sur une route de montagne: ça grimpe, ça tournicote et ce n’est pas large...

fichier 20080921_1116_007d14_route_chapeau_de_napoleon-0.jpg

Sur notre droite, juste après La Rochette, nous passons au pied du Chapeau de Napoléon.

fichier 20080921_1117_001d14_route_vue_vers_gap-0.jpg

Gap est là, à nos pieds!

fichier 20080921_1130_001d14_route-0.jpg

La montée continue jusqu’à atteindre une sorte de plateau où il est encore possible de rejoindre Gap. Le col est proche.

fichier 20080921_1137_d14_route_col_de_manse_km09_1277m_elev_5m_panneau-0.jpg

Le col de Manse (F-05-1268) se trouve à côté du refuge Napoléon, au carrefour de la D944 et de la D13. Depuis La Bâtie-Neuve, nous sommes montés de 420 mètres en 9 kilomètres.

fichier 20080921_1150_001d14_route_saint_laurent_du_cros_village-0.jpg

La descente nous mène à Saint-Laurent du Cros.

fichier 20080921_1159_003d14_route_carrefour_n85_panneau-0.jpg

De là, nous rejoignons la célèbre route Napoléon (D1085). Nous sommes alors 12 kilomètres au nord de Gap. Nous prenons la direction de Grenoble.

fichier 20080921_1220_002d217_route_vue_champsaur-0.jpg

3 kilomètres plus loin, à La Fare en Champsaur, nous quittons la D1085. Direction le col du Noyer (F-05-1664). Les nuages bourgeonnent sur le Champsaur.

fichier 20080921_1224_002d17_route_poligny_village-0.jpg

Nous voilà à Poligny où nous allons manger (il est presque 12h30). Sur la photo, on voit le col du Noyer, tout au fond, à l’aplomb de la voiture qui roule au premier plan. On devine aussi la route qui monte au col, à mi-hauteur de la montagne.

fichier 20080921_1317_003d17t_route_panneau_route_difficile-0.jpg

A la sortie du Noyer (dernier village avant le col), nous sommes prévenus que la route est difficile. Nous ne verrons pas de chutes de pierres (ouf), mais nous n’échapperons pas aux pourcentages élevés.

fichier 20080921_1351_006d17t_route_vue_vers_col_du_noyer-0.jpg

Plus haut, après des passages à plus de 10%, la route monte en petits lacets. Le col est quelque part dans le creux à droite...

fichier 20080921_1356_001d17t_route_contrebas-0.jpg

Là-bas au fond, le Champsaur.

fichier 20080921_1357_005d17t_route-0.jpg

A la sortie de ce virage...

fichier 20080921_1358_001d17t_route-0.jpg

...Le paysage devient herbeux. Quel contraste!

fichier 20080921_1358_004d17t_route_col_du_noyer_km15_1670m_elev_66m-0.jpg

Nous voilà au col du Noyer où l’on retrouve un autre refuge Napoléon. Il n’y a personne. Tout est clos. Depuis le village du Noyer, nous sommes montés de 424 mètres en 6 kilomètres.

fichier 20080921_1443_d537_route_pont_souloise_panneau-0.jpg

La descente vers Saint-Etienne en Dévoluy est bienvenue, même s’il ne fait pas chaud. Le Défilé de la Souloise succèdera au Défilé des Etroits (le nom illustre à merveille cette vallée). Comme l’heure tourne et que ça descend, peu de photos sont prises, mais franchement, un conseil: allez-y!

fichier 20080921_1521_004d537_route-0.jpg

Sur la D537, à quelques encablures du barrage du Sautet, nous voyons sur notre droite, au loin, le village de Corps.

fichier 20080921_ciclosport_altitude_details-0.jpg

La suite du parcours nous amène à Saint-Sébastien, au pont de Ponsonnas puis à La Mure. Il est 17h00; une pause s’impose! Que de monde dans cette ville. Même par l’itinéraire touristique de Saint-Georges de Commiers, nous n’échapperons plus à la circulation. Nous sommes dimanche soir; les grenoblois rentrent de week-end comme nous, mais eux sont en voiture...
Nous arrivons à Grenoble à 19h30. La journée en chiffres: 152 kilomètres pour 2423 mètres d'élévation...





fichier go_toppage.png

    N'oublions pas nos amis...

logo Eric Vincent

À la mémoire d'Éric Vincent: En tant que participant à ce brevet et ami du Cyclo Club de Gap, je me permets de vous informer du terrible accident qui est survenu samedi 04 Juin 2011 au soir et qui a couté la vie à Éric Vincent, engagé comme nous tous sur ce brevet et renversé par un chauffard ivre. Lire:
Lundi 06 Juin 2011: Article de La Provence et celui du Dauphiné Libéré.
Mardi 07 Juin 2011: Article de La Provence et celui du Dauphiné Libéré.
Mercredi 08 Juin 2011: Article du Dauphiné Libéré.
Jeudi 09 Juin 2011: Article de La Provence, celui du Dauphiné Libéré et ce flash.
Vendredi 10 Juin 2011: Les obsèques d'Éric ont été célébrés à Gap avec beaucoup d'émotions.
Éric avait 47 ans, marié, trois enfants et habitué des BRM de Gap. Le matin, j'ai remarqué sa veste réfléchissante rouge, très visible et qui dénote des habituelles vestes jaunes. J'ai pris la photo ci-contre alors que nous roulions ensemble avant Sauzet avant de poursuivre notre brevet à notre rythme... J'assure la famille de mon soutien moral...


logo Cyril Thimonnier

À la mémoire de Cyril Thimonnier: J'ai appris, pendant le BRM de 600k de Chartres (28), le terrible accident qui a couté la vie à Cyril Thimonnier. Cyril tentait le dernier Brevet qualificatif pour PBP 2011 quand il a été heurté par l'arrière en pleine ligne droite par un automobiliste qui a pris la fuite. L'accident s'est passé juste avant Puiseaux (lieu de contrôle). Lire:
Lundi 13 Juin 2011: Article du Parisien.

La photo ci-contre montre Cyril Thimonnier sur le chemin du retour de PBP 2007 au contrôle de Villaines La Juhel (Crédit photo: Denis Transon). Cyril avait 39 ans et il était père de deux jeunes enfants. J'assure cette nouvelle famille de mon soutien moral...

 

Avertissement

 

Les personnes photographiées sur cette page, acceptent tacitement de figurer sur les pages de mon site internet. Je m'engage à vérifier que les clichés et les annotations ne concernent que le cyclotourisme à l'exclusion de tout autre commentaire. Cependant, pour préserver les libertés individuelles de chacun, chaque personne bénéficie d'un droit de retrait dont elle peut faire usage, n'importe quand, en suivant ce lien