Nombre de visites sur cette page

chiffre jpgchiffre jpgchiffre jpgchiffre jpgchiffre jpgchiffre jpgchiffre jpg

logo 10_20070318_1109_002n75_route_viaduc-r0.png

Le tour du Luberon et du Mont Ventoux (300k)
pour se qualifier à Paris-Brest-Paris (1/3)



BRM de Grenoble de 300k (26 Mars 2017): À droite toute!
Hébergement: Deux hotels partenaires (Hotel Victoria 04.76.46.06.36 et Hotel Trianon 04.76.46.21.62 ) et une chambre airbnb/couchsurfing à tarif réduit à Fontaine (38). Me contacter pour plus de détails...

Pour celles et ceux qui hésitent devant ce brevet, avec ses trois cent kilomètres de longueur, je dois vous informer qu'il comporte une descente longue de 84 kilomètres dans la vallée de la Drôme... N'hésitez pas à vous engager pour ce beau voyage en gardant le Vercors toujours sur votre... droite... Voir le dossier d'inscription



Les années de Paris-Brest-Paris offrent quelque chose d'extraordinaire: l'invitation au voyage pendant les étapes de qualification. Si la distance du premier brevet qualificatif peut sembler dérisoire pour certains, elle est quand même une étape à franchir car il faut pédaler pendant deux cents kilomètres à une époque où les journées sont encore fraîches et courtes. Pour l'étape suivante de trois cents kilomètres, c'est un peu le même topo, mais il faut rouler de nuit. D'ailleurs les organisateurs ne s'y trompent pas et n'autorisent pas de départs quand le jour est levé afin d'obliger les randonneurs à rouler de nuit...

Trois cents kilomètres pendant une journée, c'est quasiment la distance qui relie Paris à Fougères, ou alors un tour du Vercors, ou bien encore une étape de Diagonale. Appréciant faire en début de saison, ce tour du Vercors pour m'entrainer en solitaire et ne pouvant pas le faire cette année en raison d'un calendrier toujours bien rempli, j'ai décidé d'aller me balader à Avignon... Le programme semble intéressant sur le papier car le club organisateur propose de faire le tour des massifs du Luberon et du Mont Ventoux, le tout en une seule journée, en autonomie... Une invitation au voyage relayée dans ces trois pages avec des photos pour vous inciter à faire, vous aussi, trois cents kilomètres, c'est à dire cent kilomètres par page...

fichier 20070330_0100_carte_parcours-0.jpg

La motivation et la préparation d'une telle journée passe par le repérage précis du parcours. A l'aide de cartes papier juxtaposées et scotchées, le parcours est tracé au crayon rouge. Cette étape n'est pas anodine, car quand le stylo se balade sur la carte, vos yeux repèrent déjà où vous allez cycler le jour venu... Tiens, ici, ca va rouler, ici, je pourrais manger... Ici, je serais arrivé... Ici, je pourrais encore manger...

fichier 20070330_1734_velo_dans_ter_valence_avignon-0.jpg

Trois cents kilomètres en vélo me dissuadent d'y aller en voiture. Bénéficiant de la réduction offerte par la SNCF à quiconque passe la nuit du samedi au dimanche sur place pour un trajet supérieur à deux cents kilomètres du domicile, j'ai donc dû dépenser une quarantaine d'euros pour aller de Grenoble à Avignon et retour. Les trains annulés ou bondés le vendredi après-midi sont les spécialités de la SNCF. Mais avec mon vélo, on finit par s'y habituer, même si on met six heures pour faire deux cent vingt cinq kilomètres, l'important étant d'arriver en forme avant le brevet...

fichier 20070330_1850_avignon_centre_cyclo_bourgoin_jallieu_brm300k-0.jpg

Si vous pensez que je suis unique à me déplacer en train pour aller faire des Diagonales ou des brevets de qualification pour Paris Brest Paris, j'ai l'honneur de vous annoncer que vous vous trompez ! Voici pour preuve un autre cycliste, rencontré à la sortie de la gare d'Avignon. Il est venu en transports alternatifs depuis le Nord Isère pour faire ce brevet de trois cents kilomètres. Devant les remparts d'Avignon, nous nous sommes salués et promis de nous rencontrer le lendemain... Est ce que nous roulerons ensemble demain ? La réponse vous sera donnée en temps utile à la lecture de ces lignes... En tout cas, à Avignon, il fait beau, on y danserait presque alors qu'il neige en Haute-Savoie...

fichier 20070331_0337_hotel_pclasse_petit_dejeuner-0.jpg

Dans l'hôtel à réservation automatique réservé à l'avance, lever à 3h30, soit une bonne heure et demie avant le départ, afin d'avoir le temps de grignoter un petit déjeuner de fortune, acheté la veille dans la grande surface des environs. Du gâteau au chocolat, des tartelettes amandines, des encas allégés en matière grasse, le vélo, ça creuse !


Et puis, il faut partir! Comme pendant une Diagonale de France, il ne faut pas avoir peur de pousser la porte de l'hôtel pour trouver la nuit noire, la route défoncée le long de l'aéroport d'Avignon sud et de découvrir pour la première fois de ma vie, la ville de Morières les Avignon en pleine nuit grâce à un plan récupéré sur internet. Sur la place du village, une voiture s'arrête, la vitre se baisse :

- Tu viens pour le 600 ? Euh... merde pour le 400 ? Zut pour le 300 ?

- Oui !

- C'est là haut, grimpe vers l'église, c'est à gauche !

- Merci !

fichier 20070331_0440_espace_ridon_depart-0.jpg

J'arrive rapidement devant ce qui ressemble au lieu du départ, vingt minutes avant le départ prévu à cinq heures...

fichier 20070331_0444_espace_ridon_inscriptions-0.jpg

Dans la salle, les inscriptions vont bon train. Les organisateurs ont tout prévu en offrant un café à chaque participant...

fichier 20070331_0445_002espace_ridon_inscriptions-0.jpg

D'ailleurs, les participants apprécient ces ambiances. On y remarque même au font à gauche des personnes en civil...

fichier 20070331_0446_002brm300morieres_patrick_paineau_bernard_vianes_andre_beccat_jpratabouil_lucien_claudepierre-0.jpg

La magie des BRMs, c'est de rencontrer des amis qu'on a connu sur internet, qu'on n'a jamais vu, mais qu'on semble connaître depuis toujours!

- Bernard, ravi de faire ta connaissance ! Comment vas-tu ? Est ce que tu as fini par avoir les autocollants ?

Et Bernard éclate de rire... On fait la photo de groupe en regroupant ceux qui vont essayer de rouler ensemble: De gauche à droite Patrick Paineau qui prépare quelques Diagonales de France, Bernard Vianes, le Doyen des diagonalistes qui à 76 ans se nomme André Beccat, Jean-Pierre Ratabouil et Lucien Claudepierre...

fichier 20070331_0451_001problemes_freins_velo_feminines_freins_refaits-0.jpg

Dehors, certains ne rigolent pas. Cette cyclote a un problème avec son vélo et elle appelle à l'aide son mari:

- On m'a refait les freins hier et ça ne passe pas... Tu te rends compte ?

Alors, dans le noir, on essaye de regarder tant bien que mal, ce qui se passe et comment on va dépanner les freins !

fichier 20070331_0451_003velo_champion-0.jpg

Les autres vélos attendent leur propriétaire...

fichier 20070331_0453_velo_pose_nimorpte_comment-0.jpg

Certains sont foutus n'importe comment...

fichier 20070331_0454_001velo_randonneur-0.jpg

D'autres sont apposés soigneusement contre le mur...

fichier 20070331_0454_002eclairage_fixe_moyeu-0.jpg

Certains ont même laissé la lumière allumée de leur éclairage... Les piles ne sont pas chères...

fichier 20070331_0455_velo_randonneur-0.jpg

Certains vélos de course sont transformés en vélo de randonneurs...

fichier 20070331_0500_001morieres_avant_depart-0.jpg

Et puis, à cinq heures, il faut y aller ! Les cartes sont pointées mais on ne nous laisse pas partir sans avoir bien contrôlé les éclairages...

- Vos lampes ne marchent pas !

- Mais si, il faut faire tourner la roue, c'est une dynamo !

- Ok, c'est bon, allez, on y va...

fichier 20070331_0500_002morieres_avant_depart_claude_veran-0.jpg

Et c'est parti ! Mais même au moment de partir, on trouve encore des amis qu'on n'avait encore pas vu... Claude Véran n'est pas inquiet avant ce brevet qui va l'entrainer pour une superbe Flèche Vélocio avant un enchainement de Diagonales à travers l'hexagone...

fichier 20070331_0506_001n100_route_vers_chateauneuf_de_gadagne-0.jpg

Je pars rapidement, en essayant de profiter de l'aspiration du premier peloton...

fichier 20070331_0506_002n100_route_vers_chateauneuf_de_gadagne-0.jpg

Ces randonneurs semblent confirmés. Dans la première montée vers Chateauneuf de Gadagne, ils maîtrisent la danseuse pour ne pas décrocher du peloton...

fichier 20070331_0542_d973_route_avant_cavaillon_claude_veran-0.jpg

Au bout de trois quart d'heure, le rythme s'intensifie. Les randonneurs roulent groupés et je ne tarde pas à exploser littéralement en queue de peloton... Ayant encore au moins deux cent quatre vingt cinq kilomètres à parcourir, je décide de les laisser filer et de rouler à mon rythme... Je traverse Cavaillon seul, en les devinant disparaître dans l'horizon noir de la nuit...


Je vais rouler pendant une bonne demi-heure tout seul. Je vais être distrait par le drôle de manège que mène une voiture. Elle m'a doublé une première fois, puis s'est arrêtée avant de me dépasser une seconde fois...

fichier 20070331_0642_d973_route_pace_car_peugeot_4561ZM30_eclaircie-0.jpg

Rapidement, je suis remonté par un groupe de cyclistes qui restent dans ma roue... Je ne bronche pas, n'aimant pas par habitude qu'on suce mes roues... Mais rapidement, cette automobile nous double, la vitre se baisse... Le passager avant est soucieux d'un des cyclos qui roule derrière... Ne voulant pas prendre le risque de faire la photo à cet instant, afin de ne pas risquer un accident, j'ai eu tout loisir d'accélérer un instant et de retrouver cette voiture, encore une fois arrêtée sur le bas côté...

fichier 20070331_0644_002d973_route_cyclo_derriere-0.jpg

Plus loin, un immense peloton ne tarde pas à arriver...

Photo prise par derrière

fichier 20070331_0652_d973_route_cyclo_arles_assiste_eclaircie-0.jpg

Avec l'arrivée de ce peloton, les deux cyclos assistés vont décrocher de mes roues pour être aspirés... J'en profite pour suivre et prendre le premier en photo. La photo montre qu'il roule léger, il a juste une petite sacoche fixée sur son tube de selle...

fichier 20070331_0653_d973_route_cyclo_arles_assiste-0.jpg

Ce second cliché est plus intéressant, car il montre son copain assisté. Lui roule carrément très léger... J'ai du mal à croire qu'on puisse se lancer dans un brevet de 300 kilomètres avec aucune sacoche, avec un cuissard court... Le lecteur passionné s'interrogera sur l'éclairage succinct de ce cycliste...

fichier 20070331_0655_reglement_acp_pace_cars-0.jpg

Ce qui est étrange dans cette affaire, c'est que ces deux randonneurs ne semblent pas avoir pris connaissance du règlement des BRM qui autorise une assistance aux points de contrôle... Ne voulant pas suivre le rythme infernal qu'ils mènent, je décroche une nouvelle fois. Après tout, je ne suis pas ici pour être le gendarme des BRM, mais juste un participant qui veut se faire plaisir...

fichier 20070331_0708_d973_route_pause_45kms_reparee_porte_kway_brownies_eclairci-0.jpg

Justement, au quarantième kilomètre, je m'arrête au bord de la route pour faire une pause technique largement méritée et je grignote deux parts de gâteau au chocolat...

fichier 20070331_0713_d973_route_lever_soleil_horizon-0.jpg

Je repars seul. Les cyclos devant sont partis, derrière, il ne semble plus n'y avoir personne... Pendant la nuit, le ciel s'est chargé de nuages laissant juste une petite place au soleil sur l'horizon...

fichier 20070331_0721_001d973_route_cadenet_bistrot-0.jpg

Vers 7h20, j'arrive à Cadenet. Je retrouve le gros du peloton dans le bistrot à l'entrée du village, sur la droite...

fichier 20070331_0721_002d973_route_cadenet_village-0.jpg

Sur la place du village, il ne fait pas encore jour, à cause de cette couche nuageuse très compacte...

fichier 20070331_0730_001d973_route_cyclo_apres_cadenet-0.jpg

L'arrêt à Cadenet aura duré moins d'un quart d'heure, juste le temps de remplir la gourde d'eau et de vérifier ma progression sur le plan de route...

fichier 20070331_0750_001d973_route_pertuis_65kms-0.jpg

A peine trois heures après être parti de Morière, j'arrive à Pertuis, au soixante cinquième kilomètres... Dans le village, la route est défoncée...

fichier 20070331_0754_d973_route_pertuis_tandem_christophe_fontana-0.jpg

Je suis remonté à Pertuis par un tandem, certainement le seul sur le brevet car au départ, je n'en ai aperçu qu'un et aucun vélo couché...

fichier 20070331_0800_d973_route_pertuis_tandem_christophe_fontana-0.jpg

Je les remonte rapidement... Mais ils roulent bien, ce qui justifie ce cliché complètement flou... Après avoir discuté, ils avouent être suisses et s'entraîner pour le prochain Paris-Brest-Paris...

fichier 20070331_0815_001d973_route_la_bastidonne_panneau1-0.jpg

Dans la montée vers Mirabeau, ils vont mener un rythme infernal en remontant un à un les cyclos... Ceux qui disent qu'un tandem ne monte pas bien auraient bien été inspirés de voir la progression de ce couple suisse...

fichier 20070331_0829_d973_route_fin_montee_2degres1-0.jpg

Après la Bastidonne, une longue ligne droite se profile... La vitesse augmente mais la température diminue. Il est 8h30 et le compteur oscille entre 0 degré et -1 degrés...

fichier 20070331_0844_n96_route_velo_triangle-0.jpg

Après une grande descente, le vélo se repose quelques instants, le temps pour son propriétaire de manger une banane en essayant de... se réchauffer...

fichier 20070331_0848_001n96_route_pont_de_mirabeau-0.jpg

Quelques kilomètres plus loin, voici le Pont de Mirabeau... Le ciel est bouché, la température ne s'aventure pas au dessus de 0 degré et me voici arrivé à la limite du département des Bouches du Rhône...

fichier 20070331_0848_002n96_route_pont_de_mirabeau-0.jpg

Au Pont de Mirabeau, de belles constructions architecturales dominent la Durance...



La Durance ayant maintenant été atteinte, la suite du brevet propose de la remonter, c'est ce qui vous est montré dans la page suivante...





fichier arrow_right_20.gif
fichier go_toppage.png

    N'oublions pas nos amis...

logo Eric Vincent

À la mémoire d'Éric Vincent: En tant que participant à ce brevet et ami du Cyclo Club de Gap, je me permets de vous informer du terrible accident qui est survenu samedi 04 Juin 2011 au soir et qui a couté la vie à Éric Vincent, engagé comme nous tous sur ce brevet et renversé par un chauffard ivre. Lire:
Lundi 06 Juin 2011: Article de La Provence et celui du Dauphiné Libéré.
Mardi 07 Juin 2011: Article de La Provence et celui du Dauphiné Libéré.
Mercredi 08 Juin 2011: Article du Dauphiné Libéré.
Jeudi 09 Juin 2011: Article de La Provence, celui du Dauphiné Libéré et ce flash.
Vendredi 10 Juin 2011: Les obsèques d'Éric ont été célébrés à Gap avec beaucoup d'émotions.
Éric avait 47 ans, marié, trois enfants et habitué des BRM de Gap. Le matin, j'ai remarqué sa veste réfléchissante rouge, très visible et qui dénote des habituelles vestes jaunes. J'ai pris la photo ci-contre alors que nous roulions ensemble avant Sauzet avant de poursuivre notre brevet à notre rythme... J'assure la famille de mon soutien moral...


logo Cyril Thimonnier

À la mémoire de Cyril Thimonnier: J'ai appris, pendant le BRM de 600k de Chartres (28), le terrible accident qui a couté la vie à Cyril Thimonnier. Cyril tentait le dernier Brevet qualificatif pour PBP 2011 quand il a été heurté par l'arrière en pleine ligne droite par un automobiliste qui a pris la fuite. L'accident s'est passé juste avant Puiseaux (lieu de contrôle). Lire:
Lundi 13 Juin 2011: Article du Parisien.

La photo ci-contre montre Cyril Thimonnier sur le chemin du retour de PBP 2007 au contrôle de Villaines La Juhel (Crédit photo: Denis Transon). Cyril avait 39 ans et il était père de deux jeunes enfants. J'assure cette nouvelle famille de mon soutien moral...

 

Avertissement

 

Les personnes photographiées sur cette page, acceptent tacitement de figurer sur les pages de mon site internet. Je m'engage à vérifier que les clichés et les annotations ne concernent que le cyclotourisme à l'exclusion de tout autre commentaire. Cependant, pour préserver les libertés individuelles de chacun, chaque personne bénéficie d'un droit de retrait dont elle peut faire usage, n'importe quand, en suivant ce lien